Lespourricords k7 / cd-r / vinyl /
all are handprinting

french label †since 2008†

News, Contact, Links,


@title
@title
@title

Gratuit

"absurde, arbitraire, douteux, libre, permis, risqué"

Après un hôtel désaffecté en Bretagne où il enregistrait « Rien », Gratuit trouve refuge dans une cabane de chasse dans les Pyrénées pour ululer  « Délivrance ».

Pour hurler à la mort, se vautrer, se maculer de cendre et de sang, peinard. Des invitées (Julia Lanoë,Françoiz Breut) le rejoignent, ça se barricade et ça expulse. Délivrance, sinon rien. 

Quand il ne s'enferme pas, GRATUIT bricole. Musicien, performeur, artisan, poète, arrangeur, dérangeur, avec et sans pseudo, Antoine Gratuit Bellanger a ce goût du « faire avec ». Avec des gens, des lieux, des situations.

On l'a vu préparer des performances sonores à base de solénoïdes sur un bateau (Summerlab Gijon) ou dans un contener modulable (TRANS 305). On l'a vu dans des squats et des musées s'attaquer à des œuvres majeures, match de foot (France-RFA 82 avec H. Guilloteau et Rebeka Warrior) et peintures début XXème (au côté de Guillaume Marmin). On l'a vu se foutre en l'air sur le dance-floor à 19h02 et 03h28. On l'a vu enregistrer et arranger des groupes comme Mansfield.Tya ou The Healthy Boy, remixer du Sexy Sushi et s'acoquiner récemment avec Mein Sohn William. 

On l'aurait vu aussi dans le dernier Carax, à l'arrière d'une stretch limo conduite par Laurie Anderson filant sur la route Manset...

L'ex-Belone Quartet a travaillé sa noise mélancolique à la recherche de mélodies curieuses comme Yo La Tengo sait si bien le faire pour nous livrer des ballades version Daho du futur.Textes lapidaires, beats blessés, un songwriting minimal animal. Gratuit est bien de retour parmi les siens, parmi les chiens. 

(Qui se souviennent probablement de rien).

photography by Amélie Grosselin - ©

bandcamp
website

After recording “Rien” in an abandoned hotel in Brittany, Gratuit found peace in a mountain cabin in the Pyrenees for “Deliverance”.

Screaming to death, slouching, bathing in ashes and blood, just chilling. Guests (Julia Lanoe, Françoiz Breut) soldier on with him they are closed in and howl to the moon. Deliverance or nothing.

When he’s not locked in, Gratuit works out: musician, performance artist, craftsman, poet, arranger and overall troublemaker. Under different identities, Antoine Gratuit Bellanger likes to create with people, places and situations.

He’s prepared various sound performances with solenoid on a boat (summerlab gijon) or in flexible container (Trans305). He’s been found in squats and museum playing with major works, football matches (France-West Germany 82 with Hérve Guilloteau and Rebeka Warrior) and early 20th century paintings (with Guillaume Marmin). He’s been found wrecking parties at 7.02 pm and 3.28 am. He’s recorded and arranged bands like Mansfield.tya, The Healthy Boy, remixed Sexy Sushi and recently teamed-up with Mein Sohn William.

He’s also been seen in last Carax movie, at the back of a stretch limo driven by Laurie Anderson speeding on Manset’s road.

The ex-member of Belone Quartet has polished his melancholic noise, searching for curious melodies like Yo La Tengo does so well to end up with Daho-like ballads from the future. Terse lyrics hurt beats a minimal-animal songwriting:

Gratuit is back where he belongs, with the dogs.